Far Cry 3: Blood Dragon

Far Cry 3: Blood Dragon

Far Cry 3 rend hommage aux années 80 dans cette extension

Far Cry 3 Blood Dragon fait partie de ces DLC qu’on voit parfois, et qui sont tellement particuliers que tout joueur doit s’y essayer pour se faire une idée. Ce jeu est une pure folie, une blague gigantesque, un divertissement inoubliable. Far Cry 3 Blood Dragon ne se prend jamais au sérieux, et c’est pour ça qu’il fonctionne si bien. Le jeu est un excellent hommage aux années 80 et le résultat est complètement fou… Lire la description complète

Les plus

  • Un retour aux années 80
  • Complètement barré
  • La musique est excellente

Les moins

  • Les quêtes secondaires un peu légères

Très bon
8

Far Cry 3 Blood Dragon fait partie de ces DLC qu’on voit parfois, et qui sont tellement particuliers que tout joueur doit s’y essayer pour se faire une idée. Ce jeu est une pure folie, une blague gigantesque, un divertissement inoubliable. Far Cry 3 Blood Dragon ne se prend jamais au sérieux, et c’est pour ça qu’il fonctionne si bien. Le jeu est un excellent hommage aux années 80 et le résultat est complètement fou…

Retour vers le futur

Far Cry 3 Blood Dragon nous propose une toute nouvelle histoire, avec un nouveau héros, une nouvelle carte et une nouvelle ambiance qui réutilise le moteur graphique de Far Cry 3. Il est impossible de situer le jeu au sein de la saga Far Cry, et finalement il n’en a pas besoin. Ce qui surprend le plus avec Far Cry 3 Blood Dragon, c’est sa façon de dégouliner les années 80 par tous les côtés. Les références sont dans la musique, dans les dialogues nanard, dans les personnages stéréotypés… Tout ça de façon complètement allumée ! Le jeu oscille en permanence entre l’hommage et la caricature d’une façon très fine qui ne semble jamais déplacée.

A première vue Blood Dragon ressemble beaucoup à Far Cry 3, vous ne devriez ainsi pas être trop dépaysés. Le jeu est ainsi un cocktail d’action dans un monde ouvert. Il y a des missions principales qui font avancer l’histoire, et de nombreuses quêtes secondaires qui permettent de passer le temps ou d’améliorer son personnage et ses armes. Mais Far Cry 3 Blood Dragon semble vouloir plus diriger le joueur : la carte est plus petite, la progression des compétences est linéaire, il y a moins d’ennemis et d’animaux sauvages sur la carte, etc. Et ne croyez pas qu’il s’agit d’une mauvaise nouvelle : cette nouvelle approche fait de Far Cry 3 Blood Dragon un jeu plus direct, dans lequel il s’agit moins de réfléchir que de profiter de l’action.

La carte est truffée de camps ennemis que vous devrez conquérir. Une fois qu’ils vous appartiennent, ces camps permettront d’accéder à des missions secondaires. Une fois réussies, ces missions secondaires vous donnent accès à de nouvelles armes. De plus, vous pourrez trouver des objets cachés tels que des VHS et téléviseurs pour améliorer vos armes.

Le plus important dans Far Cry 3 Blood Dragon reste cependant la quête principale, une aventure complètement cinglée aussi subtile qu’un navet des années 80. Il y a de tout : des soldats qui semblent sortis d’un film avec Arnold Schwarzenegger , des dinosaures tirant des laser avec leur bouche, beaucoup de néons, des bases souterraines, des armes futuristes et un héros capable d’activer une vision augmentée à la Terminator.

Plus direct que jamais

Au niveau de la jouabilité, les différences entre Blood Dragon et Far Cry 3 sont peu nombreuses. Le plus remarquable est que le nombre d’armes a été diminué, le nombre de véhicules aussi et la progression des compétences est désormais linéaire (on ne choisit plus comment améliorer son personnage).

Far Cry 3 Blood Dragon nous pousse à jouer sans réfléchir, a profiter de l’action à 100%. Ruez-vous sur une base ennemie, videz vos chargeurs et posez les questions ensuite. Mais les véritables esthètes préféreront toujours l’arc et l’approche discrète !

Des néons et du synthé

Les graphismes de Far Cry 3 Blood Dragon sont fantastiques, avec des couleurs néons qui dynamisent l’écran. L’esthétique est futuriste, mais de la façon dont le futur était imaginé il y a 20 ans. Et même si la débauche de couleurs flashy peut choquer au début, on s’y habitue vite pour profiter à fond des graphismes.

La musique est probablement ce que Far Cry 3 Blood Dragon fait de mieux, chargée de synthétiseurs, de batteries électrique et de sons à l’ancienne. La bande sonore est excellente, dynamique et colle parfaitement à l’action. Un excellent travail !

Fun et complètement fou

De l’introduction du jeu -avec ses images et musiques influencés de Terminator- à la jouabilité en passant par les dialogues, tout le jeu est un gigantesque hommage. Far Cry 3 Blood Dragon fonctionne très bien, surtout grâce à son enrobage des années 80. Car le jeu reste au final un Far Cry light et assez typique. Mais l’enrobage est trop beau pour ne pas se laisser séduire…

Far Cry 3: Blood Dragon

Télécharger

Far Cry 3: Blood Dragon